Romans

Lili, la première femme de Vitruve

 

Isabel Lavarec

Editions Encre Rouge

 

Lili, la première femme de Vitruve

 

Lili, La première femme de Vitruve est un récit fantastique, où mystère, humour, poésie et philosophie se choquent et s’entrechoquent.

Une histoire d’ombres qui partent, se réincarnent pour mener le lecteur à l’évasion et au questionnement

Évocations de la nature, paysages, et animaux, qui prennent forme dans l’imaginaire du lecteur ; allusions présentant des connotations familières (mer, étangs, dunes, parc à huîtres, cabane, bateau, ville touristique) mais avec des indices d’étrangeté : lieux où on se peut se perdre, aux noms inconnus (Abalame).

 

Résumé 

Courir après son ombre est une expression qui veut dire entretenir des espérances utopiques. Mais, si subitement l’ombre devenait indépendante et concurrente de son ancien corps, courir après son ombre se transformerait en réelle gageure.

C’est ce qui arrive à Lili, qui voit son double la quitter au milieu d’une réserve ornithologique semi-désertique. Malgré la panique, la femme devenue légère et en aplats décide de s’installer, telle une Femme de Vitruve, dans le cercle de sa vie.

Son mari, Jason, ne la voyant pas revenir part à sa recherche sur leur voilier. Il sera entrepris par l’Ombre réincarnée en séductrice perverse. De son côté, Lili rencontrera Blirage le sage pêcheur. Mais qui est-il vraiment ?

Voilà un couple séparé fortuitement. Chacun d’eux se voit propulsé sur un chemin difficile : la recherche du sens de sa vie. Chacun des héros devra traiter du problème de l’emprise et de la libération.

Voilà aussi, une histoire fantastique, difficile à croire pour ce groupe de scientifiques, amis d’enfance, invités par Noé en mémoire de son jumeau Jason, disparu en mer depuis un an.

Ce roman pose des questions très actuelles : la conscience est-elle une production du cerveau ou est-elle extra-corporelle ? Le libre arbitre est-il une réalité ou une utopie ? Le paranormal est-ce un leurre ? Le monde n’est-il que ce que l’on voit ? La science peut-elle tout expliquer ?

LILI
La première femme de Vitruve

Manuscrit primé par Arts et lettres de France (2019)

 

 

 

 

4° de couverture

 

 

Jason est mort il y a un an. C’est l’occasion, pour son épouse Lili, sa famille et ses amis d’enfance, de se retrouver afin de se soutenir lors de ce triste anniversaire.

Mais tandis que les soupçons d’une amie inconnue pleuvent sur la veuve, Lili égrène ses souvenirs qui pourraient bien faire la lumière sur les derniers moments de vie de Jason.

Quelques temps auparavant, Lili avait été soudainement séparée de son ombre. C’est cet événement, hors du commun, qui allait précipiter le destin.

Lili, La première femme de Vitruve est un récit fantastique où les ombres s’incarnent et entrent en concurrence avec leur ancien corps. Mystère, humour, poésie et philosophie s’y choquent et s’entrechoquent.

mme de Vitruve

Manuscrit primé par Arts et lettres de France (2019)

Jason est mort il y a un an. C’est l’occasion, pour son épouse Lili, sa famille et ses amis d’enfance, de se retrouver afin de se soutenir lors de ce triste anniversaire.

Mais tandis que les soupçons d’une amie inconnue pleuvent sur la veuve, Lili égrène ses souvenirs qui pourraient bien faire la lumière sur les derniers moments de vie de Jason.

Quelques temps auparavant, Lili avait été soudainement séparée de son ombre. C’est cet événement, hors du commun, qui allait précipiter le destin.

Lili, La première femme de Vitruve est un récit fantastique où les ombres s’incarnent et entrent en concurrence avec leur ancien corps. Mystère, humour, poésie et philosophie s’y choquent et s’entrechoquent.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Est ce un seulement roman fantastique , palpitant à lire comme un policier , nage t'on dans l'irréel , l'onirique , avec des histoires d'ombres et de méduses , des histoires dans l'histoire où chaque narrateur contribue à la construction d'une vision globale de l'univers qu'isabel ne formalise qu'à la toute fin ?

Lili , à qui son père dira :
" trace le cercle de la vie et place toi bien en son centre " rappelle immédiatement Vitruve , architecte romain et son célèbre dessin annoté par Léonard de Vinci qui lui permettra de déterminer le nombre d'or ...

Lili , qui concentre toutes les passions de l'auteure  : le bateau , la voile , la navigation , son vieux loup de mer de mari jean Pierre , sa connaissance des sciences de la nature , des plantes et des parfums , de leur couleur et de leur taux vibratoire , un tableau de Jacques Eitelwein qui construisit des oeuvres en s'appuyant sur le nombre d'or ...

Lili finira par délivrer son ultime message , une vision quantique du monde à laquelle chaque narrateur apporte sa pierre . Et qu'elle ne dévoile qu'à la fin de ces pages à lire comme une histoire fantastique pas si fantastique que cela ...
" le cosmos pourrait être une structure infinie d'ondes où tout est lié à tout "
( ondes lumineuses , olfactives , énergétiques )
 " Les ondes font que la vie est un changement de domaines  vibratoires et que la mort n'est pas un anéantissement "

Nicole Laratte . 

https://www.facebook.com/nicole.laratte?comment_id=Y29tbWVudDo5MzkzODkwMzk4MDY2OTZfOTM5NDU3NDY5Nzk5ODUz  

https://www.instagram.com/nicolelaratte/?hl=fr