top of page

Au su de mon plein degré




Au su de mon plein degré par Jean le Barde

 

Choisir ce qu’on préfère

Fahrenheit  ou Celsius

pour un calorifère

ou un frigidarius

 

Mais pour  vous satisfaire

il est d’autres échelles

pour fourneaux de l’enfer

et glaces éternelles

 

Il y a le Kelvin

que le monde a élu ;

on parle du Rankine

si épris d’absolu

 

Il y a le Poutine

qui souffle chaud et froid ;

le  degré pèlerine

pour neige qui poudroie

 

Sans oublier Newton

qui mélangeant la neige

au chaud du corps de l’homme

fit échelle homogène

 

Enfin COCORICO

voici

Ferchault (1) de Réaumur

qui, sans être chauvin,

pour avoir degré sûr

a fait bouillir le vin

 

(1)    cela ne s’invente pas

 

 

Jean PACHOT LAGARRIGUE

Dôme de chaleur août 2023

 

            Choses sues effectivement bien que quelque peu  re- saucées  mais vérifiables, même pour Newton vers 1700  le corps humain étant le point 12  de son échelle (hors temps de grippe ?) et pour Réaumur prenant en compte le point d’ébullition de l’alcool de vin...

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page